Coronavirus : pourquoi l’Afrique a-t-elle aussi bien résisté ?

Coronavirus : pourquoi l’Afrique a-t-elle aussi bien résisté ?

Alors que l’OMS et les pays occidentaux prévoyaient une catastrophe à venir en Afrique sur fond de pandémie du coronavirus, le continent noir très bien surmonté la crise du COVID-19. Pourquoi ?

Une population plus jeune face au coronavirus

Bien que les savants s’accordent à dire que les sujets plus jeunes sont eux aussi susceptibles de développer une infection au COVID-19, de récentes études ont démontré que l’âge était un facteur protecteur contre le nouveau coronavirus. Plus vous êtes jeunes, moins sont les chances que vous soyez infecté par le virus. Et même si vous l’êtes, peu son les chances que vous fassiez la maladie.

Or l’Afrique est un continent jeune où plus de 70 % de la population a moins de 35 ans. Un fait indéniable, qui explique pourquoi à ce jour moins de 50 000 cas ont été déclarés sur le continent noir. Là où en Amérique et en Europe ou en Asie, les compteurs n’arrivent plus à tenir le rythme.

Le paludisme aurait immunisé les Africains contre le coronavirus

Alors qu’il est considéré comme la première source de mortalité en Afrique, le paludisme aurait sauvé le continent du COVID-19. En effet, une étude de la NHS (National Health Service) et du King’s College au Royaume-Uni, le stipulent. Les Africains étant habitués à consommer des médicaments prophylactiques contre le paludisme. Notamment la chloroquine, auraient développé une sorte d’immunisation contre le COVID-19.

Ce qui pousse encore à croire logiquement que, la chloroquine peut aider à soigner la maladie.

La densité de la population

L’Afrique est plus peuplée que l’Europe ou les Amériques. C’est un fait. Cependant, l’Afrique jouit d’un territoire plus grand. Ce qui réduit fortement la densité de la population au kilomètre. Alors qu’en Europe on trouve 181 habitants au km², en Afrique, seuls 25 à 30 personnes sont établies sur la même surface. Les mesures de distanciation sociale sont donc naturellement appliquées depuis toujours en Afrique.

Moins de circulation

Bien qu’elle dispose d’un imposant parc automobile, l’Afrique est l’un des continents au pire réseau de transport des biens et personnes. Du coup la vétusté des moyens de transport ont également aidé à prémunir le continent d’un désastre sanitaire.

%d blogueurs aiment cette page :